FANDOM


Header Team Jeux Video Fandom


NFS Payback - Jaquette

Jaquette de Need for Speed: Payback.

Alors qu'un des événements de cette fin d'année 2017 est le duel entre Forza Motorsport 7 de Microsoft et Gran Turismo Sport de Sony. La licence Need for Speed, jeux vidéo de course de type « arcade » fait son retour après une année d'absence comme Assassin's Creed pour un vingt-troisième épisode qui sort en ce mois de novembre 2017 appelé Need for Speed: Payback.

Crée avec le moteur Frostbite, Need for Speed: Payback est le troisième jeu développé par le studio suédois Ghost Games qui est en charge de la licence de jeux de course d'Electronic Arts depuis 2013. La formule de ce nouvel épisode est celle qui a fait la popularité de la série Need for Speed : un monde ouvert varié, une personnalisation avancée des voitures et des courses-poursuite endiablées contre la police. Dans cet épisode, Ghost Games accentue l'action pendant les missions et l'intensité des courses-poursuites au point que le jeu fut comparé avant sa sortie à un Fast and Furious ou a un Burnout-like tout en incluant une histoire et une narration ce qui est rare dans les jeux vidéo de course.

Fortune Valley : un monde ouvert gigantesque et varié

Need for Speed Payback - Carte

La carte de Fortune Valley.

Need for Speed: Payback se déroule à Fortune Valley, une ville inspirée de Las Vegas dans le Nevada, et dans les alentours de la ville dont le désert Liberty et la chaîne de montagnes de Mount Providence ,avec un système autoroutier qui permet de relier les parties de Fortune Valley. Le fait que le monde ouvert inclut une ville ainsi que des environnements ruraux est inédit en ce qui concerne la diversité des environnements, car les précédents épisodes se déroulaient soit exclusivement dans des villes comme Need for Speed: Most Wanted, Need for Speed: Carbon ou plus récemment le Need for Speed de 2015 soit dans des environnements exclusivement ruraux comme dans Need for Speed: Hot Pursuit ou Need for Speed: Rivals. C'est dans ce cadre que le joueur pourra suivre l'histoire du jeu et participer à des courses-poursuites effrénées contre la police.

La possibilité d'explorer un monde ouvert fait partie de l'ADN de Need for Speed depuis Need for Speed: Underground en 2003 et si Need for Speed n'est pas la seule licence de jeux de course à proposer un monde ouvert, elle était la seule (jusqu’à l'arrivée de The Crew en 2014) à permettre aux joueurs des courses-poursuites endiablées à grande vitesse où le joueur peut exprimer ses talents de conducteur et sentir l'adrénaline de la vitesse. Évidemment, le jeu offre aussi la possibilité de simplement explorer le monde ouvert de Need for Speed: Payback pour admirer les lieux remarquables du jeu ou pour le plaisir de la conduite. Ce monde ouvert est gigantesque pour maintenir l'intensité des courses-poursuite contre la police et pour garantir la diversité des lieux qui est aussi sublimée par la présence d'un véritable cycle jour-nuit de 24 heures contrairement au Need for Speed de 2015 qui se déroulait exclusivement de nuit. L'exploration du monde ouvert est incitée par la présence d'objets à collecter et surtout par la présence de véhicules endommagés appelés « épaves » que le joueur devra chercher dans tout le monde ouvert pour ensuite les reconstruire et profiter de voitures d'exception.

Une histoire et une narration digne des films d'Hollywood

Jessica Miller

Jessica Miller, un des personnages que le joueur incarne dans Need for Speed: Payback.

Le fait que Need for Speed: Payback ait une histoire accompagnée d'une narration ne doit pas surprendre les joueurs qui n'auraient jamais joué à un épisode de la série. Need for Speed: Payback n'est pas le premier épisode de la série à avoir un scénario car plusieurs de ses lointains prédécesseurs comme Need for Speed: Undercover, Need for Speed: Carbon et même Need for Speed: Underground 2 ont un scénario auquel s'ajoute le Need for Speed de 2015. Les scenarii dans les Need for Speed n'ont jamais brillé pour leurs qualités, ce qui est logique car la licence Need for Speed n'a pas pour ambition de concurrencer dans le domaine narratif de licences comme Half-Life, Bioshock, Prey ou Grand Theft Auto et il existe des épisodes de la série Need for Speed où il n'y a aucun scénario comme Need for Speed: Most Wanted de 2012. Le scénario n'a qu'un seul but : justifier l'action dans le jeu.

Le scénario de ce nouvel épisode raconte l'histoire de trois personnes passionnées de voitures : Tyler MorganSean McAlister et Jessica Miller, qui, après avoir été trahis d'une organisation appelée « Le Clan » décident de s'unir pour se venger et détruire « Le Clan » qui contrôle Fortune Valley en participant a une compétition appelée l' « Outlaw's Rush ». Un scénario que les personnes qui s'intéressent à ce domaine qualifieront de « classique » ou de manière méprisante de « déjà-vu » mais qui justifie l'intensité des missions dignes des films d'action d'Hollywood qui ont entraîné les comparaisons avec la série de films Fast and Furious. Les missions que devra réaliser le joueur pour vaincre Le Clan sont par exemple des courses en off-road ou des livraisons. Pour la première fois dans un Need for Speed, le jeu comprend trois personnages contrôlables par le joueur comme dans Grand Theft Auto V dont chaque personnage jouable correspond à un type de missions particulières comme par exemple des courses ou des épreuves de drift.

Une personnalisation importante des voitures

Need for Speed- Payback - Volkswagen Golf Clubsport

Une Volkswagen Golf GTI Clubsport, une des voitures que le joueur pourra personnaliser et améliorer a l'envie.

Need for Speed: Payback étant un jeu de course, les voitures jouent un rôle capital dans le jeu. Au nombre d'une soixantaine, les voitures du jeu sont réparties en cinq catégories : Sprint, Drift, Tout-terrain, Drag et Course. L'appartenance à une catégorie influence les performances du véhicule en fonction de l'épreuve choisie. Le joueur peut acheter des voitures dans des concessionnaires qui sont chacun spécialisés dans une catégorie de voiture avec l'argent qu'il gagne pendant les événements (courses, missions) du jeu. Contrairement au Need for Speed de 2015 qui limitait à cinq le nombre de véhicules possédées, Need for Speed: Payback offre la possibilité d'acheter des garages pour conserver un nombre important de voitures. Le jeu inclut aussi des stations-service réparties dans Fortune Valley qui permettent au joueur de réparer sa voiture et de recharger la nitro.

La personnalisation avancée des voitures appelée en anglais « tuning » est de retour dans Need for Speed: Payback. Introduit dans Need for Speed: Underground, elle avait fait le succès des épisodes développés par EA Black Box dans les années 2000. Ce niveau de personnalisation avait toutefois disparu à partir de Need for Speed: Hot Pursuit (2010) jusqu’à son grand retour dans le Need for Speed de 2015 qui est lui-même un successeur spirituel des Underground. Dans Need for Speed: Payback, le joueur peut personnaliser l'apparence visuelle de sa voiture et exprimer ses talents artistiques. Le joueur peut aussi améliorer les performances de sa voiture grâce à des améliorations qui peuvent être achetées soit dans des ateliers soit obtenues pour avoir terminé des événements de manière aléatoire. Améliorer les performances de ses voitures est nécessaire pour avancer dans les épreuves du jeu et réussir les courses-poursuites. À noter la présence de « cargaisons » pour obtenir des objets et surtout de la monnaie in-game. Les cargaisons sont en fait des micro-transactions sous la forme de loot boxes dont la présence dans plusieurs jeux vidéo récents comme le Battlefront II de DICE est controversée en raison du risque de pay-to-win. Ces cargaisons sont un moyen de générer des revenus continuels à la place de contenus téléchargeables payants, une situation similaire pour le prochain jeu de tir de DICE.

Conclusion

Need for Speed: Payback a le souhait de conserver et d'approfondir l'identité de la série Need for Speed qui a fait son succès : un monde ouvert grand et diversifié, des courses-poursuite enflammées contre la police et une personnalisation avancée des voitures. Les joueurs qui apprécient la conduite en monde ouvert et/ou la personnalisation des voitures apprécieront ce nouvel épisode. Mais cet épisode permettra-t'il enfin à la série d'avoir l'identité claire et définitive qu'elle cherche depuis plusieurs années à l'heure où de nouvelles licences dans le même domaine que Need for Speed, comme The Crew ou Forza Horizon, ont connu le succès et pourraient remettre en cause l'hégémonie d'une licence qui existe depuis 1994 ?

Need for Speed Payback Welcome to Fortune Valley

Need for Speed Payback Welcome to Fortune Valley